TPC – AOMC

Sommaire de la page :

Présentation de la ligne

La ligne de chemin de fer AOMC relie la ville d’Aigle à Champéry en passant par Ollon et Monthey. Longue de 23,138 kilomètres, elle débute à Aigle, dans le canton de Vaud, d’où partent également deux autres lignes ferroviaires des Transports Publics du Chablais (TPC). La ligne AOMC traverse la plaine du Rhône en passant par Ollon, traverse le fleuve qui délimite les cantons et arrive en Valais, puis rejoint les villes de Collombey et de Monthey. La gare de Monthey-Ville est en cul-de-sac. Les trains repartent ensuite en direction de la Vallée d’Illiez à l’aide d’une rampe à crémaillère Strub, répartie sur 3 tronçons de 3,659 kilomètres au total et d’une pente maximal de 135 ‰ . La ligne rejoint ensuite le village de Troistorrents, passe l’unique tunnel de la ligne, d’une longueur de 93 m et en courbe de 80 m. de rayon. La gare de Troistorrents est aussi le départ de la ligne de bus en direction de Morgins. A Val d’Illiez, une ligne de bus relie la gare aux Crosets et à Champoussin. Enfin, Champéry est desservi par une halte à l’entrée du village et la gare terminus est située au départ du téléphérique de Champéry – Croix de Culet. Ce train donne donc un accès intéressant au domaine des Portes du Soleil depuis la gare d’Aigle d’où arrivent en hiver les TGV des neiges en provenance de France et toute l’année aux trains grandes lignes des Chemins de Fer Fédéraux (SBB CFF FFS) depuis l’aéroport international de Genève.

 


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives :

  • Ouverture de la ligne Aigle – Ollon – Monthey : 02.04.1907
  • Ouverture de la ligne Monthey – Champéry – (Morgins) : 01.02.1908
  • Fusion des deux chemins de fer AOM et MCM : 01.01.1946
  • Convention de la Communauté d’exploitation des Transports Publics du Chablais : 01.06.1977
  • Fondation de la société Transports Publics du Chablais SA : 1999
  • Exploitant actuel de la ligne : TPC SA
  • Dénomination de la ligne : AOMC, Ligne ferroviaire C

Caractéristiques Géométriques :

  • Longueur de la ligne Aigle – Ollon – Monthey : 11.190 km
  • Longueur de la ligne Monthey – Champéry : 12.960 km
  • Longueur total réelle : 23.138 km
  • Point le plus bas en altitude : La Moutonnerie (PK 7.25) : 389.40 m
  • Point le plus élevé en altitude : Champéry-village : 1043 m

Caractéristiques d’Exploitation : (selon horaire 2016)

  • Temps de trajet Aigle – Monthey-Ville : 19′ / 20′
  • Temps de trajet Monthey-Ville – Champéry : 33′ montée / 35′ descente
  • Temps de trajet Aigle – Champéry : 60′ montée / 62′ descente
  • Vitesse maximum en adhérence : 65 km/h
  • Vitesse à la montée sur rampe à crémaillère : 30 km/h
  • Vitesse à la descente sur rampe à crémaillère : 18 km/h
  • Nombre de trains Aigle – Monthey : 29 paires de trains par jours
  • Nombre de trains Aigle – Champéry : 17 paires de trains par jours

Caractéristiques Techniques :

  • Écartement de la voie : métrique (1000 mm)
  • Tension de la ligne de contact : 1500 Volts en courant continu (depuis octobre 2016)
  • Tension de la ligne de contact à l’origine : 850 Volts en courant continu (jusqu’en avril 2016)
  • Nombre de sous-station d’alimentation : 4 (La Cour, Troistorrents, Le Corbier, Ollon)
  • Signalisation et installation de sécurité : Bloc de ligne et arrêt automatique des trains
  • Rampe maximum en adhérence : 65 ‰
  • Rayon de courbure minimum en adhérence : 33 m
  • Entretient du matériel roulant : Dépôt-Atelier TPC En Châlex
  • Nombre de gares : 6
  • Nombre de haltes : 20
  • Nombre de points de croisement : 10 croisement, y compris les gares
  • Nombre de tunnel : 1
  • Nombre de ponts : 14

Caractéristiques de la Crémaillère :

  • Type à l’origine : Strub
  • Type depuis octobre 2016 : Abt à deux lames
  • Longueur de la section Monthey-En Place – Pont de Chemex : 2236 m
  • Longueur de la section Fayot – Val d’Illiez : 693 m
  • Longueur de la section La Cour – Vanise : 730 m
  • Longueur totale des 3 sections à crémaillère : 3.659 km
  • Rampe maximum en crémaillère : 135 ‰
  • Rayon de courbure minimum en crémaillère : 60 m

Caractéristiques du Tunnel de Troistorrents :

  • Année de construction : 1906 – 1907
  • Année de réfection totale : 2008
  • Longueur : 93 m
  • Rayon de la courbe : 80 m

Matériel roulant : (voir liste complète)

  • Nombre d’automotrices adhérence-crémaillère : 9 automotrices dont 2 automotrices doubles

 


06.12.1896 Première demande de concession Ollon-Aigle

15.10.1897 Concession accordée pour Ollon-Aigle

04.02.1899 Demande de concession Aigle-Ollon-Monthey

19.05.1899 Demande de concession Monthey-Champéry-Morgins pour une ligne entièrement à adhérence

22.06.1899 Demande de concession Monthey-Champéry-Morgins pour une ligne en adhérence et crémaillère

30.03.1900 Concession accordée par Berne pour les deux lignes MCM et AOM

04.1905 Début des travaux de construction de la ligne AOM

01.06.1906 Premier coup de pioche sur la ligne MCM avec 600 à 700 ouvriers sur le chantier

17.01.1907 Fin de la pose des voies entre Monthey et Troistorrents

31.03.1907 Reconnaissance de la ligne AOM par les experts du Département fédéral des chemins de fer à Berne

02.04.1907 Inauguration du chemin de fer Aigle-Ollon-Monthey

03.04.1907 Mise en service régulière de la ligne AOM

10.05.1907 Début de l’arrivée du matériel roulant MCM

12.08.1907 Voies posées jusqu’à Val d’Illiez

05.09.1907 Grande fête pour l’arrivée du tout premier train à Champéry

10.01.1908 Reconnaissance de la ligne MCM par les experts du Département fédéral des chemins de fer à Berne

30.01.1908 Inauguration du chemin de fer Monthey-Champéry-Morgins

01.02.1908 Mise en service régulière de la ligne MCM

01.04.1909 Mise en service de la section Monthey-ville – Monthey CFF

1921 Report du terminus de l’AOM entre la Place du Marché de Monthey et le Crochetan

1943 Reprise de la concession d’autobus de la ligne Troistorrents-Morgins

28.12.1945 Fusion juridique des deux chemins de fer AOM et MCM

01.01.1946 Fusion des chemins de fer Aigle-Ollon-Monthey et Monthey-Champéry-Morgins sous la raison sociale Aigle – Ollon – Monthey – Champéry (AOMC)

23.09.1954 Mise en service des nouvelles automotrices adhérence-crémaillère

1907-1957 Cinquante ans du chemin de fer AOMC (AOM)

1965 Commande aux ACMV de trois voitures légères à 4 essieux. Mise en service en 1967, 1968 et 1969

1966-1967 Déplacement de la voie sur 721 m dans la traversée de Collombey

1970 Achat de 3 automotrices à adhérence aux chemin de fer du Sernftal pour la section Aigle – Monthey

11.07.1976 Suppression de la voie entre Monthey-ville et Monthey CFF

01.06.1977 Intégration de l’AOMC à la Communauté d’Exploitation des chemins de fer  des Transports Publics du Chablais, qui intégrait les lignes ASD, AL et BVB

1983 75 ans du chemin de fer AOMC (MCM)

1985 à 1987 : Déplacement de la gare AOMC de Monthey-Ville. Construction de la nouvelle gare de Monthey-Ville au Crochetan

1986 : Reconstruction de la gare à Ollon

1986 : Nouveau pont plus large sur le Rhône

1990 : Construction du viaduc de Saint André à Troistorrents, supprimant le passage a niveau avec la route menant à Morgins

1990 Prolongement de la ligne AOMC d’un kilomètre de Champéry à Champéry-Téléphérique

1999 La Communauté d’Exploitation devient les Transports Publics du Chablais SA (TPC SA).

1999 – 2001 Modification du tracé de la ligne au Boeuferrant avec construction d’un viaduc de 150 m passant au dessus de la nouvelle route de la Vallée d’Illiez

2001 Ouverture du nouveau dépôt-atelier de l’AOMC à Aigle, au lieu-dit « En Châlex »

2001 Mise en service des deux nouvelles automotrices doubles Beh 4/8 591 & 592 construites par le consortium Bombardier – Stadler

2006 Ouverture d’un kilomètre de ligne en site propre, entre le dépôt-atelier et la gare d’Aigle, en longeant les voies CFF avec la suppression de 11 passages à niveau non-gardés présent sur l’ancien tracé passant en ville

2007 Inauguration de la nouvelle gare d’Aigle. le nouveau plan de voie permet aux véhicules ferroviaires des lignes AL & ASD d’emprunter la voie de l’AOMC

01.01.2008 Le dépôt-atelier d’En Châlex à Aigle devient le dépôt principal des TPC. Toutes les rames de l’AL, ASD et de l’AOMC sont désormais révisées et réparées sur le même site

Été 2008 100 ans du chemin de fer AOMC (MCM)

04.2008 à 10.2008 Assainissement du tunnel de Troistorrents

2009 Mise en service du Block de ligne et du système d’arrêt automatique des trains entre Chemex et Champéry

26.09.2009 10 ans des TPC SA. Présentation publique du nouveau logo ainsi que de la livrée commune des véhicules. Mise en place d’une signalétique dynamique en gare d’Aigle.

26.02.2016 Livraison de l’automotrice GTW Beh 2/6 541, première de la nouvelle série des 7 automotrices à livrer en 2016

09.10.2016 Mise en service du nouveau matériel roulant sur l’AOMC


Évolution des logos AOMC & TPC au cours du temps :

En 2008, à l’occasion des 100 ans de l’AOMC, une exposition nommée « La brouette du Diable » a pris place dans deux wagons à la gare de Champéry. Retrouvez l’histoire de ce chemin de fer à travers ce document.

Ouvrages d’art et infrastructure

La ligne AOMC compte une quinzaine de ponts, viaduc et un tunnel répartit sur l’ensemble des 23.138 km. La plupart datent de la construction de la ligne, soit de 1906/1907.

Pont de Chemex : (1906) 4 arches en pierre de taille

 

Crémaillère : le tronçon de ligne entre Monthey et Champéry est composé de 3 sections à crémaillère de type Strub d’une longueur de 3.659 Km au total. Le système à été entièrement remplacé par une crémaillère Abt à deux lames entre avril et octobre 2016.

Extrémité de la crémaillère à Chemex Dispositif d'entrée de la crémaillère Strub Dispositif d'entrée de crémaillère Strub Crémaillère Strub

Matériel roulant

Le parc du matériel roulant de l’AOMC se compose de 7 automotrices GTW, construites par Stadler en 2016, et de deux automotrices doubles mise en service en 2001.

En 2001, dans le cadre d’un achat groupé de 5 rames avec la ligne du BVB des TPC, deux nouvelles automotrices doubles sont entrées en service sur la ligne Aigle – Champéry. La motrice 592, baptisée « Portes du Soleil » était à l’origine décorée aux couleurs du domaine skiable. On retrouvait notamment sur les portes, des flèches avec le nom des 12 stations Franco-Suisses et les fenêtres étaient déguisée en télécabine de sorte que depuis l’extérieur, on avait l’impression que les passagers étaient à l’intérieur des « cabines ». Depuis novembre 2014, l’automotrice 592 aborde désormais les couleurs des TPC tout comme la seconde automotrice double de l’AOMC.

Photos :

Automotrice 592 dans les nouvelles couleurs des TPC Face avant de l'automotrice Beh 4/8 N°592 Automotrice Beh 4/8 592 Automotrice Beh 4/8 592
Automotrice Beh 4/8 592 "Portes du Soleil" (2001 à 2014) Automotrice Beh 4/8 592 "Portes du Soleil" (2001 à 2014)

Photos de l’ancien matériel roulant (en service jusqu’à fin septembre 2016) :

Automotrice BDeh 4/4 501 Automotrice BDeh 4/4 501 Voiture pilote Bt 531 Automotrice BDeh 4/4 502
BDeh 4/4 503 aux couleurs de l'AOMC BDeh 4/4 503 aux couleurs de l'AOMC  BDeh 4/4 503 aux couleurs de l'AOMC  BDeh 4/4 503 aux couleurs de l'AOMC
514 et 513 en gare de Monthey 514 en crémaillère en dessous de Val d'Illiez 514 sur le pont de Chavalet 514 et 512 en gare de Troistorrents

Nouveau matériel roulant

Caractéristiques des nouveaux véhicules : (informations issues du communiqué des TPC)

  • Nombre de véhicules : 7 automotrices articulées GTW
  • Désignation : Beh 2/6 N° 541 à 547
  • Mise en service commercial : 9 octobre 2016
  • Inauguration : 21 octobre 2016
  • Constructeur : Stadler Rail à Bussnang (Thurgovie)
  • Budget : 45’900’000 Francs
  • Longueur : 39.234 m
  • Roulement : 3 bogies à deux essieux (bogie central motorisé et deux bogies porteurs)
  • Puissance : 700 kW
  • Tension d’alimentation : 1500 Volts
  • Crémaillère : Type Abt
  • Masse à vide : 54.2 Tonnes
  • Masse chargée avec passagers : 66.9 Tonnes
  • Capacité : 180 places dont 107 places assises et 73 debout
  • Plancher bas : 70%
  • Vitesse maximale en adhérence : 80 km/h
  • Vitesse maximale en crémaillère : 40 km/h en montée, 26 km/h à la descente
  • Accès : Portes à plancher bas (35 cm au dessus du rail)
  • Équipements : Écrans vidéo et système audio pour l’annonce d’informations aux voyageurs
  • Traction : convertisseurs à transistors IGBT permettant de récupérer un maximum d’énergie lors des descentes et des freinages
  • Confort : Insonorisation soignée et climatisation dans la rame

Livraisons des automotrices GTW : de février à juillet 2016

  • Beh 2/6 N° 541 :     26.02.2016
  • Beh 2/6 N° 542 :     05.04.2016
  • Beh 2/6 N° 543 :     22.04.2016
  • Beh 2/6 N° 544 :     19.05.2016
  • Beh 2/6 N° 545 :     17.06.2016
  • Beh 2/6 N° 546 :     15.07.2016
  • Beh 2/6 N° 547 :     30.08.2016

Photos des nouvelles automotrices :

Automotrice Beh 2/6 541 en test Automotrice Beh 2/6 N°547 Automotrice Beh 2/6 N°545 Automotrices Beh 2/6 547 & 545 à Monthey-Ville
Automotrice Beh 2/6 N°547 à Champéry Écrans d'informations aux voyageurs Intérieur spacieux et lumineux Grandes fenêtres panoramiques

Projets : sécurisation de l’AOMC

Le projet de sécurisation de l’AOMC consiste a remplacer le tronçon de ligne longeant les routes de Collombey et Monthey par un nouveau tracé entièrement en site propre, supprimant l’intégralité des passages à niveau sur les deux communes. Le nouveau tracé à construire  aura une longueur totale de 3.7 km. Après la halte actuelle du Corbier, la voie passera en sous-sol, croisera la ligne CFF du Tonkin, desservira Collombey avec une gare souterraine, puis remontera a la surface pour longer les voies CFF jusqu’à la gare de Monthey. Les trains rebrousseront ensuite leur chemin en direction de Champéry et passeront par un viaduc enjambant la route cantonale et rejoindra la ligne actuelle à la halte de Monthey-en-Place. Les trains ne desserviront plus la gare AOMC actuelle de Monthey-Ville, qui sera dédiées aux lignes de bus, mais assureront les correspondances avec les trains du RER Valaisan en gare de Monthey CFF.

La dépose du dossier de mise à l’enquête est prévue pour la fin 2016. Le permis de construire devrait être délivré dès le deuxième semestre de 2018 pour une mise en service du nouveau tracé dès décembre 2021 au plus tôt. Le projet est devisé à environ 107 millions de francs et le financement sera assuré par la Confédération à hauteur de 90%. Le solde par les cantons de Vaud et du Valais ainsi que des deux communes de Monthey et Collombey.

Documents à télécharger : (TPC SA)


Horaires et Liens


Bibliographie

75 ans du Chemin de Fer AOMC par Gaston Maison, janvier 1983
Cent ans d’AOMC – Trains de montagne et trait d’union, Grégoire Montangero, 2008

Les commentaires sont fermés.